André-Jacques Auberton-Hervé
05.07.17

André-Jacques Auberton-Hervé

Social

C'est en partie avec une technologie développée en France que votre téléphone portable fonctionne. En dehors des composants électroniques, Soitec a aussi innové dans le secteur de l'éclairage LED et du photovoltaïque. Tablettes, téléphones portables et objets connectés ne pourraient marcher sans les composants élaborés par la société d’André-Jacques Auberton-Hervé (andre-jacques-auberton-herve). Les choix stratégiques d’André-Jacques Auberton-Hervé lui ont valu de recevoir, en particulier, le Prix de l’Audace Créatrice et le Trophée de l’entrepreneur innovant.

Un homme ouvert au changement

Selon André-Jacques Auberton-Hervé, pour se battre à armes égales contre la Chine et les Etats-Unis, l’Europe se doit de soutenir ses meilleures entreprises en mettant en place des outils appropriés. Captivé par le changement, il salue la révolution numérique et les avancées technologiques qui l’accompagnent. Pour lui, le vieux continent dispose d’atouts indiscutables. Parti de rien pour créer un leader international dans le secteur de la microélectronique, André-Jacques Auberton-Hervé sait à quel point les marchés financiers sont indispensables.

Un parcours remarquable

Très jeune, il croit en l’importance du progrès technologique. Brillant étudiant, André-Jacques Auberton-Hervé devient docteur à 24 ans, en 1986, et participe à des séminaires internationaux dans les deux domaines qu’il affectionne : les semi-conducteurs et le silicium. Alors qu'il n'a même pas 25 ans, André-Jacques Auberton-Hervé voit ses travaux de recherches aboutir à des innovations sur les marchés militaire et spatial. Cela lui permet d'être invité à de nombreuses conférences scientifiques d'envergure internationale, et il devient une référence.

Un as de la communication qui partage ses idéaux

L'union est d'après lui indispensable pour que notre continent soit en capacité de continuer à se moderniser. Pour ses pairs, André-Jacques Auberton-Hervé est un visionnaire. Il se félicite bien entendu du plan pour le développement de l'industrie de la microélectronique. Communicant né, André-Jacques Auberton-Hervé reste fidèle dans ses amitiés et s'associe aux meilleurs dès qu'il s'agit de porter des projets ambitieux.

La vision éclairée d'un bâtisseur

Le succès de Soitec repose en premier sur sa capacité à évoluer vers un marché de masse, celui des semi-conducteurs employés dans l’informatique, puis dans les PC et les consoles de jeu, et finalement dans les téléphones mobiles. Au début des années 90, André-Jacques Auberton-Hervé crée la start-up Soitec en compagnie de Jean-Michel Lamure. André-Jacques Auberton-Hervé fait de l'entreprise un fournisseur incontournable et efficace.